Cours de rattrapage

Quand les mauvaises notes deviennent un problème

Votre enfant a des difficultés à l’école ? Il ramène de plus en plus souvent de mauvaises notes à la maison et les examens deviennent une véritable épreuve ? Nous pouvons vous aider.

Pour qui ?

Nos cours de rattrapage s’adressent principalement aux élèves du secondaire

Dans quelles matières ?

Nous proposons durant toute l’année des cours de rattrapage en allemand, français et mathématiques.
En avril et en août, nous organisons également des cours de sciences, d’anglais et de néerlandais pour préparer la session d’examen de juin et les examens de deuxième session.

Petits groupes – grands progrès

Nos professeurs enseignent à de petits groupes, de 3 à 5 élèves. Ceci permet à chaque élève de recevoir l’attention nécessaire.

Cours de rattrapage en allemand, français, anglais, mathématiques, sciences et néerlandais.

Tout est dans la préparation

Il ne s’agit pas de cours classiques. L’élève identifie les difficultés qu’il rencontre dans son cours et explique ses problèmes à l’enseignant. Celui-ci cible spécifiquement le cours pour aider chaque élève en fonction de ses besoins.

L’élève identifie ses difficultés à l’avance

Taux de réussite

Profitez de nos excellents taux de réussite. En moyenne, 93% des enfants réussissent leurs examens après nos cours de soutien.

Un soutien tout au long de l’année

Des cours de rattrapage sont proposés tout au long de l’année à la KAP. Ils ont lieu de janvier à mars les samedis à raison d’ 1,5 heure par cours. Durant les vacances de Pâques, nous proposons des cours pendant les deux semaines, du lundi au vendredi. En mai, nous organisons des cours le samedi pour préparer les examens de juin. En août, nous aidons à préparer les examens de deuxième session de manière intensive durant deux semaines. En octobre et novembre, les professeurs sont à nouveau là le samedi pour la préparation des examens de décembre.

Lieux de cours

Les cours de rattrapage donnés à Eupen ont lieu dans le bâtiment de la KAP ou dans les locaux de l’école « Pater Damian Schule».
À St. Vith, les cours sont donnés dans l‘école « Bischöfliche Schule ».

Les cours sont donnés en fonction de la langue maternelle de l’enfant que ce soit en allemand ou en français

Langue du cours

Nos cours de soutien scolaire sont donnés en allemand ou en français, suivant la langue maternelle de l’élève.

Frais

9 Euro de l’heure.

Réduction

Si votre enfant a besoin de soutien dans trois matières pendant la même période, vous recevez une réduction totale de 10%.

Calendrier des cours

Janvier – mars: 10 x 1,5 heure (samedi)
Vacances de Pâques: 5 x 1,5 heure + 5 x 1,5 heure (en semaine)
Mai: 5 x 2 heures (samedi)
Août: 5 x 2 heures + 5 x 2 heures (en semaine)
Octobre – novembre: 5 x 2 heures (samedi)

Coordonnées

---

Détails de l'étudiant

---
La sélection multiple est possible
---
---
---
Vos données personnelles seront stockées dans le but de traiter votre dossier ou de vous contacter. Ces données personnelles ne seront pas transmises à des parties tierces.
---

CALENDRIER

Les prochains cours de rattrapage recommencent le

3 novembre – 1 décembre (samedis)

INSCRIPTION

LIEU

À EUPEN
KAP – Kulturelle Aktion und Präsenz
Gülcherstraße 6
B – 4700 Eupen

Pater-Damian-Sekundarschule
Kaperberg 2 – 4
B – 4700 Eupen

À ST.VITH
Bischöfliche Schule St.Vith
Klosterstraße 38
B – 4780 St.Vith

TEILNEHMER-FEEDBACK

In Belgien leben im Schnitt 20 % der Familien am Limit oder unterhalb der Armutsgrenze. Viele Alterspensionen gleichen mehr einem Almosen als einem Einkommen, das ausreicht, die Lebenshaltungskosten zu decken. Um die Gesundheitskosten zu senken, wird gespart und nochmal gespart. Inzwischen gibt es Leute, die den Arztbesuch vertagen. Auch im Pflegebereich zu Hause gibt es Nachholbedarf. Dasselbe gilt für die Pflege in Altenheimen. Wir brauchen Millionen, um das Klima zu schützen und unseren Nachkommen eine lebenswerte Welt zu hinterlassen. Wir verseuchen die Meere und Gewässer, anstatt pfleglich mit unseren Lebensgrundlagen umzugehen. Wir brauchen bezahlbare Wohnungen für alle Einkommensgruppen. Wir müssen die Wohnungen wärmedämmen und Treibhausgase reduzieren. Wir brauchen eine umweltfreundliche Mobilität statt verpesteter Luft, die uns krank macht. Und was macht die Regierung? Sie kauft für Milliarden Euro Kampfbomber und sonstiges Kriegsgerät, bestimmt um den Syrern oder Irakern den Frieden zu bringen. Sie wirft Bomben, bestimmt zur Sicherheit der Menschen....oder etwa der Erdölfelder? Und zieht damit den Zorn derer auf uns, die zu den Opfern unserer Bombardements werden.  And the winner is? Ja wer schon? Die Rüstungsindustrie. Da muss doch die Frage gestellt werden, ob unsere Regierung noch alle Tassen im Schrank hat. Oder ist eine solche Frage unangebracht?
Echo aus einem Bürgerdialog zum Thema „Rüstungsausgaben“

Mit der Unterstützung